Conseils et prévention
Chauffages défectueux : alerte au monoxyde de carbone
Partage : 
Chauffage défectueux : alerte au monoxyde de carbone

Chaque hiver, le dysfonctionnement d'appareils de chauffage, couplé à un manque d'aération, est à l'origine de fuites fatales de monoxyde de carbone. Ce gaz mortel est responsable de plusieurs centaines de décès et de nombreux enfants sont hospitalisés dans un état grave. Chacun doit donc rester attentif aux mesures élémentaires de prévention.

Le monoxyde de carbone


C'est quoi ?
  • Le monoxyde de carbone (ou CO) est issu de la combustion incomplète d’énergies inflammables : mazout, bois, charbon, gaz naturel, propane ou butane, kérosène.
  • Tout appareil défectueux (cuisinière, chaudière, chauffe-eau, groupe électrogène, poêle, cheminée...) utilisé en atmosphère confinée ou dans un local exigu, est donc extrêmement dangereux.

Attention danger

  • Inodore, incolore, sans saveur et de densité proche de l'air, le CO est quasiment impossible à déceler par l’homme, d’où son surnom de " tueur silencieux ".
  • Il se disperse uniformément dans l'atmosphère et agit comme un gaz asphyxiant : 230 fois plus avide d'hémoglobine que l'oxygène.
  • Une toute petite quantité de CO dans l'air ambiant se lie donc rapidement aux globules rouges à la place de l'oxygène, empêchant l’oxygénation du cerveau, puis des autres organes. 1 % de CO dans l’air tue ainsi en 15 minutes...