CONSEILS ET PRÉVENTION

Les stupéfiants rendent le conducteur inapte à la conduite

Drogue : interdit et dangereux

La principale drogue impliquée dans les accidents de la route est le cannabis. Conduire sous l’influence du cannabis présente des risques bien réels, pourtant méconnus ou sous-estimés.

Deux fois plus de risques d’être responsable d’un accident mortel
Les conducteurs sous influence du cannabis ont près de 2 fois plus de risques d’être responsables d’un accident mortel que les conducteurs négatifs. Le risque augmente de façon significative avec la concentration sanguine en THC (TétraHydroCanabinol, principal composé actif présent dans le cannabis) : le sur-risque passe de 1,6 pour un taux de THC inférieur à 1 ng/ml à 2,1 pour un taux supérieur à 5 ng/ml.

Alcool + drogue = risque X 15
La consommation conjointe de cannabis et d’alcool, fréquente, entraîne un cumul des effets et une multiplication des risques ; le conducteur positif au cannabis et à l’alcool multiplie par quinze le risque d’être responsable d’un accident mortel.