MAIF, Assureur Militant

Conseils et prévention
-

Crédits et épargne

Evaluer votre budget habitat

Afin d’éviter toute déconvenue financière, ou pire, le surendettement, faites vos comptes avec précision pour acheter un bien immobilier dans vos moyens. Informez vous sur le ou les type(s) de prêt(s) dont vous pourrez bénéficier et sur le(s) ou montant(s) que vous pourrez emprunter. Calculez votre apport personnel.

Calculez votre revenu disponible et évaluez exactement votre capacité de remboursement d’emprunts.

Déterminez votre salaire net, c’est-à-dire ce qui vous est versé réellement chaque mois en ajoutant éventuellement les pensions ou rentes que vous percevez. Vous obtiendrez ainsi votre revenu disponible pour acheter et pourrez apprécier votre capacité de remboursement.
Attention ! Les établissements de crédit ne retiennent parfois qu’une partie du revenu dans leurs calculs de capacité d’endettement (ex : si vous êtes déjà propriétaire bailleur, vos revenus locatifs peuvent n’être pris en compte qu’à hauteur de 70 %).

Envisagez votre situation financière à moyen et long terme.

Comme pour tout projet d’envergure, il est recommandé de vous projeter dans l’avenir. Pensez à l’évolution de votre carrière professionnelle et de vos revenus mensuels. Tenez compte de votre âge, de votre situation familiale, des augmentations salariales liées à votre ancienneté et à celles indexées sur l’inflation. Pensez aux charges à venir, coût des études de vos enfants, nouvelle voiture, remplacement de la chaudière, travaux...

Quelles que soient vos ambitions, ne dépassez pas la barre des 30 % d’endettement.

Lors de l’examen d’une demande de crédit immobilier, les organismes prêteurs tiennent compte du revenu disponible ou revenu résiduel mensuel. En règle générale, l’endettement ne doit pas dépasser 30 % de ce revenu, globalisé à la famille, tout crédit confondu (crédit automobile, crédit à la consommation, crédit immobilier...). La barre de 35 % est un maximum accepté lorsque les revenus sont suffisamment importants.

Article suivant : Bien choisir l'emplacement