MAIF, Assureur Militant

Conseils et prévention
-

Crédits et épargne

Bien choisir l'emplacement

Avant de fixer votre choix pour un lieu plutôt qu’un autre, il vous faut en envisager les évolutions possibles. En effet, un quartier sans attrait peut très vite gagner en charme et en valeur suite à une réhabilitation programmée, mais un merveilleux petit coin de campagne peut devenir moins agréable suite à la construction d’une autoroute au bout de votre jardin !
Vous pouvez vous informer des projets d’urbanisme et d’infrastructures en demandant une note de renseignement d’urbanisme en mairie.

Les servitudes supportées par le futur logement et son environnement : des contraintes à connaître au préalable.

Être propriétaire implique parfois des obligations envers les tiers. La servitude est un aménagement du droit de propriété immobilière (droit de passage, écoulement des eaux pluviales, limitation des vues...). Il existe une multitude de servitudes plus ou moins contraignantes. Certaines peuvent vous interdire de bâtir ou vous imposer des contraintes de construction très strictes.

Pour plus d’informations : interlocuteur conseil ANIL ou l’ADIL de votre département.

À savoir

Le vendeur doit fournir un dossier de diagnostic technique. Celui-ci comprend un constat sur l’amiante, plomb, termites, le diagnostic de performance énergétique, état de l’installation électrique (si installation faite depuis plus de 15 ans), état de l’installation intérieure de gaz et pour certaines zones l’état des risques naturels et technologiques. Le diagnostic de tous les parasites n’est pas obligatoire (capricornes par exemple) sauf dans certaines zones à risques, mais il peut éviter par la suite des désagréments.
La durée de validité de chaque diagnostic varie (présence de termites 6 mois, plomb 1 an...). Le notaire est là pour vous informer.

La loi Carrez impose au vendeur d’un lot de copropriété de mentionner la superficie privative dans tous les documents liés à la vente du bien.

À savoir

La fiscalité concernant la réhabilitation de logements anciens (achevé depuis plus de deux ans) est actuellement avantageuse. Vous bénéficiez sur certains travaux effectués par un professionnel d’une TVA au taux réduit de 5,5 % seulement.