MAIF, Assureur Militant

Conseils et prévention
-

Crédits et épargne

Les différents types de taux

Chaque crédit est caractérisé, entre autre, par son TAEG. C’est le taux annuel effectif global. Il comprend le taux nominal et tous les autres frais relatifs au crédit (frais de dossier, d’assurance...).
Vous allez devoir choisir entre différents modes de fonctionnement du taux. Ce choix sera fonction de votre situation mais également de la maîtrise que vous souhaitez garder sur votre plan de remboursement.

Les prêts à taux fixe

Leur avantage est la sécurité : vous maîtrisez vos charges de remboursement sur toute la durée de votre crédit. Leur taux est en général plus élevé qu’un taux révisable, mais reste stable : il ne varie ni à la hausse, ni à la baisse. Votre mensualité sera donc connue sur toute la durée de votre emprunt, sauf à procéder à un remboursement anticipé (attention aux pénalités !) ou à moduler votre échéance. Les prêts à taux fixes peuvent se contracter pour des durées pouvant aller jusqu’à 30 ans.

Les prêts à taux révisable

Ces prêts sont destinés à un public averti et ne doivent être souscrits qu’après une démarche de conseils auprès de l’organisme financier. Le taux évolue en général annuellement, à la baisse comme à la hausse, selon un indice financier de référence. Il est préférable de se référer à un indice connu, dont la valeur est facilement consultable dans la presse. Celui le plus fréquemment utilisé est l’euribor, c’est le taux auquel les banques font référence dans leurs échanges interbancaires.

Les prêts à taux révisables fonctionnent selon deux modes différents :

  • Les prêts dits capés
    Pour plus de sécurité, la hausse possible du taux est plafonnée et il peut exister aussi une limite à la baisse. Ces plafonds sont prévus au contrat. Par prudence, calculez l’incidence dans votre budget de l’application du taux le plus élevé possible.
  • Les prêts dits non capés
    La notion de plafonnement du taux n’est pas prévue au contrat. Par définition, les taux des prêts révisables peuvent aussi bien diminuer qu’augmenter. L’impact financier de la variation peut être reporté :
    • sur le montant de votre remboursement mensuel : vos échéances peuvent fluctuer à la hausse ou à la baisse ;
    • sur la durée totale de votre crédit : vous remboursez la même somme chaque mois mais c’est le nombre de mensualités qui varie ;
    • sur les deux, en combinant montant des échéances et durée du crédit.

Votre choix devra tenir compte de l’impact d’une possible évolution du taux sur votre niveau d’endettement, donc sur votre budget familial, et sur la durée de votre crédit en fonction de vos projets de vie à moyen ou long terme (études des enfants, déménagement...).

À savoir

Si vous optez pour une formule de crédit à taux révisable, prévoyez au contrat une possibilité de passage d’un taux révisable à un taux fixe, et analysez-en les conditions et les risques.