MAIF, Assureur Militant

Conseils et prévention

- Sur la route

Que faire en cas d'accident corporel ?

Quand l'accident survient, pour préserver ses droits, avertir les secours et anticiper la déclaration de sinistre, la MAIF recommande de suivre une certaine procédure.


Alerter les secours

En cas d'urgence : appeler le 112 pour entrer en contact avec les pompiers, le Samu ou la gendarmerie. L’interlocuteur organisera les services de secours au mieux, selon les informations communiquées..

Si l’on a des connaissances en matière de secourisme, on peut mettre en oeuvre les techniques enseignées.

Quels réflexes dans les minutes qui suivent l'accident ?

Prendre les déclarations des témoins et des parties prenantes

  • Relever les coordonnées des témoins (noms, adresse, numéro de téléphone...)
  • Demander des informations sur toutes les parties prenantes de l'accident (auteurs et victimes de l'accident) en rassemblant leurs noms, leurs adresses, leurs numéros de téléphone et leurs assureurs (noms, numéro de contrat)

Faire établir un procès-verbal, à défaut rédiger un constat amiable

  • Si l’on est blessé ou si le tiers conteste sa responsabilité : appeler la gendarmerie ou la police qui établira un procès verbal et permettra ainsi de sauvegarder vos intérêts
  • À défaut d'intervention des services de l'ordre : veiller à compléter un constat amiable contradictoire
  • S’il n’y a pas de constat : relever toutes les informations sur le véhicule du tiers, notamment son numéro d'immatriculation

A savoir !

Il pourra être utile de consulter la vignette assurance apposée sur le pare-brise du véhicule pour obtenir les informations sur l'assureur du véhicule, le numéro du contrat et ses dates de validité.

Déclarer le sinistre

Alerter la MAIF

  • Dès que possible, on doit alerter sa délégation départementale MAIF
  • Nous conseillons de privilégier l'appel téléphonique, disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, qui permet un échange d'informations rapide et accélère la prise en charge du problème.

Réunir avant l’appel :

  • Le numéro de sociétaire
  • Les coordonnées des témoins
  • Les coordonnées des parties prenantes de l'accident (auteurs, victimes)
  • Les coordonnées des assureurs adverses (nom, numéro de contrat...)
  • Les coordonnées des institutions intervenues (pompiers, gendarmerie, police...)
  • Le certificat médical initial constatant les blessures. Ce document est essentiel pour déterminer les mesures à mettre en place, telles que l'opportunité d'organiser une expertise médicale, la prévision de mise en oeuvre de mesures d'aide à domicile (aide ménagère...).

À l'occasion du contact téléphonique avec la délégation départementale, l'interlocuteur MAIF précisera les documents utiles à l'instruction du dossier (certificats médicaux, le constat amiable en matière d'accident de véhicule...) et apportera toutes les informations sur les étapes ultérieures de sa gestion.

A savoir !

La déclaration de sinistre est possible par Internet. Cliquez ici !